Depuis presque deux ans, nous étudions à la loupe les réseaux et les protocoles sans fil afin de lever le voile sur la situation et d'attirer votre attention sur les problèmes potentiels. Les objets principaux de notre étude sont les points d'accès WiFi ainsi que les appareils nomades équipés du protocole Bluetooth.

Les études précédentes se sont déroulées en Chine, à Pékin et Tientsin, à Hanovre dans le cadre du salon CeBit 20006 et à Londres à l'occasion du salon InfoSecurity au printemps dernier.

Cette fois, Paris a fait l'objet de notre enquête, à l'occasion du salon InfoSecurity 2006 entre autres. Cela représentait une aventure palpitante de collecter des données analogues à celles recueillies lors de l'InfoSecurity de Londres et d'établir un rapprochement des résultats sur le niveau de développement et de protection des réseaux WiFi dans les quartiers d'affaires de deux importantes capitales européennes.

Nous avions également pour but de collecter des statistiques sur les appareils Bluetooth sur le salon, dans le métro parisien et tout simplement au hasard des rues de la ville. Jusqu'à présent, nous n'avons pas mis la main sur un seul ver mobile - Cabir ou Comwar, dans les grandes villes du monde. Or nous comptions secrètement sur la France pour en intercepter un, étant donné que le premier ver mobile (Cabir) a été créé en France.

Alexander Gostev

Analyste Virus Senior, Kaspersky Lab

.../...