DMZ Eur'Net Blog


jeudi 28 février 2008

Le devoir de mémoire

ENTRETIEN AVEC VICTOR HUGO

Vous semblez vous tenir très informé de l'actualité politique française. Quel regard portez-vous sur notre nouveau président ?'

Victor Hugo : Depuis des mois, il s'étale ; il a harangué, triomphé, présidé des banquets, donné des bals, dansé, régné, paradé et fait la roue? Il a réussi. Il en résulte que les apothéoses ne lui manquent pas. Des panégyristes, il en a plus que Trajan. Une chose me frappe pourtant, c'est que dans toutes les qualités qu'on lui reconnaît, dans tous les éloges qu'on lui adresse, il n'y a pas un mot qui sorte de ceci : habilité, sang-froid, audace, adresse, affaire admirablement préparée et conduite, instant bien choisi, secret bien gardé, mesures bien prises. Fausses clés bien faites. Tout est là? Il ne reste pas un moment tranquille ; il sent autour de lui avec effroi la solitude et les ténèbres ; ceux qui ont peur la nuit chantent, lui il remue. Il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ; ne pouvant créer, il décrète.


Derrière cette folle ambition personnelle décelez-vous une vision politique de la France, telle qu'on est en droit de l'attendre d'un élu à la magistrature suprême ?

Victor Hugo : Non, cet homme ne raisonne pas ; il a des besoins, il a des caprices, il faut qu'il les satisfasse. Ce sont des envies de dictateur. La toute-puissance serait fade si on ne l'assaisonnait de cette façon. Quand on mesure l'homme et qu'on le trouve si petit, et qu'ensuite on mesure le succès et qu'on le trouve si énorme, il est impossible que l'esprit n'éprouve quelque surprise. On se demande : comment a-t-il fait ? On décompose l'aventure et l'aventurier? On ne trouve au fond de l'homme et de son procédé que deux choses : la ruse et l'argent?Faites des affaires, gobergez-vous, prenez du ventre ; il n'est plus question d'être un grand peuple, d'être un puissant peuple, d'être une nation libre, d'être un foyer lumineux ; la France n'y voit plus clair. Voilà un succès.


Que penser de cette fascination pour les hommes d'affaires, ses proches ? Cette volonté de mener le pays comme on mène une grande entreprise ?

Victor Hugo : Il a pour lui désormais l'argent, l'agio, la banque, la bourse, le comptoir, le coffre-fort et tous les hommes qui passent si facilement d'un bord à l'autre quand il n'y a à enjamber que la honte?Quelle misère que cette joie des intérêts et des cupidités? Ma foi, vivons, faisons des affaires, tripotons dans les actions de zinc ou de chemin de fer, gagnons de l'argent ; c'est ignoble, mais c'est excellent ; un scrupule en moins, un louis de plus ; vendons toute notre âme à ce taux ! On court, on se rue, on fait antichambre, on boit toute honte?une foule de dévouements intrépides assiègent l'Elysée et se groupent autour de l'homme? C'est un peu un brigand et beaucoup un coquin. On sent toujours en lui le pauvre prince d'industrie.


Et la liberté de la presse dans tout çà ?

Victor Hugo (pouffant de rire): Et la liberté de la presse ! Qu'en dire ? N'est-il pas dérisoire seulement de prononcer ce mot ? Cette presse libre, honneur de l'esprit français, clarté de tous les points à la fois sur toutes les questions, éveil perpétuel de la nation, où est-elle ?


  • Toutes les réponses de Victor Hugo proviennent de son ouvrage « Napoléon le Petit », le pamphlet républicain contre Napoléon III.
  • Entretien accordé par V. Hugo .....La personne dont il parle est Napoléon III

vendredi 22 février 2008

Histoire de l'humanite / Homme , Femme

L'Homme a découvert les ARMES et il a inventé la CHASSE

La Femme a découvert la CHASSE et elle a inventé les FOURRURES

L'Homme a découvert les COULEURS et il a inventé la PEINTURE

La Femme a découvert la PEINTURE et elle a inventé le MAQUILLAGE

L'Homme a découvert les MOTS et il a inventé la CONVERSATION

La Femme a découvert la CONVERSATION et elle a inventé le BAVARDAGE

L'Homme a découvert le JEU et il a inventé les CARTES

La Femme a découvert les CARTES et elle a inventé la SORCELLERIE

L'Homme a découvert l'AGRICULTURE et il a inventé la NOURRITURE

La Femme a découvert la NOURRITURE et elle a inventé le REGIME

L'Homme a découvert l'AMITIE et il a inventé l'AMOUR

La Femme a découvert l'AMOUR et elle a inventé le MARIAGE

L'Homme a découvert les FEMMES et il a inventé le SEXE

La Femme a découvert le SEXE et elle inventé les MAUX DE T?TES

L'Homme a découvert l'ECHANGE et il a inventé l'ARGENT

La Femme a découvert l'ARGENT et c'est là que tout est parti en couilles

:-)

mardi 12 février 2008

Pour les prochaines elections

Les ralentisseurs que vous avez mis devant l'école sont trop hauts et ma femme se fait sauter quatre fois par jour.

Depuis que vous avez acheté un ordinateur à la mairie y'a plus moyen de trafiquer les papiers comme vous faisiez avant.

Je ne veux pas vous embêter avec mes histoires de poubelle mais avouez quand même que c'est pas normal que la mairie ne ramasse pas des ordures comme mon voisin.

?a sert à rien de faire des activités pour les vieux puisqu'ils sont inactifs.

Mes impôts pour la commune j'aimerai bien les voir dans les trous de la route et pas dans votre poche

Le cimetière est dans un état pas possible et tous ceux qui y habitent pensent comme moi

Est ce qu'on ne pourrait pas déplacer le bal du 14 juillet au 15 août?

Si les morts votaient c'est sûr que vous seriez battu à force de vous en foutre du cimetière

Je suis sûr que le maire se touche les dessous de table

J'ai dit à votre secrétaire de mairie : de deux choses l'une ! ou c'est comme ça ... ou c'est pas autrement.

De quoi vous discutez aux réunions du conseil municipal ? De mes intérêts ou de conneries comme de refaire la route qui est encore très bien ?

A la mairie vous êtes des moins que rien, pour ne pas dire plus.

J'ai bien reçu votre bulletin de la mairie et je vous pose la question : c'est avec notre argent que vous écrivez des âneries comme ça ?

Oui Monsieur le maire vous êtes responsable des cacas de chien dans les rues même si ce n'est pas vous qui les faites personnellement.

Le maire est une vraie mafia à lui tout seul.

J'ai toujours voté comme il fallait c'est-à-dire pour celui qui a été élu.

Le toit de l'église fuit depuis deux ans et la vierge est toujours mouillée. Faites quelque chose pour elle s'il vous plait Monsieur le maire.

Nous sommes la commune française où il y a le plus de chômage au monde.

Mes taxes elles servent des feux d'artifice au 14 juillet.

Votre cantonnier, à part discuter le coup avec des verres de vin rouge, il n'a rien d'autre à foutre ?

C'était une cabine téléphonique où il fallait mettre des cartes et toutes les pièces que j'ai voulu mettre ne rentraient pas.

Vos promesses de marchand de soupe qui mange à tous les râteliers, j'en ai entendu depuis des centaines d'années.

Depuis que vous avez été élu, la cabine téléphonique tombe toujours en panne.

On ne vous demande pas de faire grand chose sauf d'en faire beaucoup.

A la mairie vous me prenez pour un imbécile parce que je suis pauvre mais les gens riches ne sont pas plus intelligents que moi. Regardez les politiciens.

S'il faut gueuler pour que l'on m'entende alors attention parce que je vais parler plus fort.

Etre élu c'est facile pour vous parce que vous êtes pas mal foutu et que vous embrassez toutes les femmes sur le marché.

Parce que vous avez fait la route pas assez large, mon voisin est obligé de faire pleins de manoeuvres difficiles avec sa voiture dans son garage qui est juste contre le notre alors ce qui devait arriver est arrivé. Un matin ou il était sûrement bourré, il a fini par réussir à rentrer dans ma femme. Faut l'faire.

Si c'est le maire qui est chargé d'enlever les ordures, comment dois-je faire avec ma femme.

Vous êtes le maire, c'est-à-dire le président de la république de la commune ; moi, à votre place, je m'occuperai un peu plus gentiment de toutes les femmes de la commune qui n'ont pas d'hommes à se mettre sous la main.

La responsabilité de tous les accidents que j'ai eus n'est pas pour moi mais pour les routes où je circule et qui ne sont pas en état de conduire.

samedi 9 février 2008

Surfez intelligent : les indispensables

Comme dans la vie de tous les jours, il y a des règles de bonne conduite à suivre sur Internet pour pouvoir en profiter pleinement. Avec ses partenaires - acteurs publics et privés- la Direction du développement des médias vous propose quelques repères et bonnes pratiques indispensables pour "surfer" en toute sérénité.

Données personnelles, ordinateur et messagerie, prenez les choses en main !

.../...

Glossaire

dimanche 3 février 2008

La nouvelle équipe de foot à l'entrainement


Ci dessus un échantillon de l'entrainement de la nouvelle équipe de foot :-) Attention aux abus de noisettes et de "bières", c'est pas forcément bon pour la santé
Les emails sont protegés par la solution (raKoonsKy ) AntiVirus & AntiSpam Kaspersky ( http://antivirus-france.com )

iddn SARL Eur'Net -Vollore Montagne / site déclaré à la CNIL sous le n°76192
Eur'Net RCS Evreux / B 414 642 058 - Mentions Légales
Dernière mise à jour : 10/08/12