Le 33700 en trois étapes

Une nouvelle procédure en trois étapes s'offre au consommateur importuné :

  • la personne qui soupçonne une arnaque transfère le message par SMS au 33700 ;
  • la plate-forme du 33700 envoie à cette personne un accusé de réception pour la remercier de son alerte et l'inviter à compléter son signalement le cas échéant ;
  • sur la base des signalements recueillis et dès lors que l'abus est établi, les opérateurs prévenus par la plateforme en tirent le plus rapidement possible les conséquences au niveau de leurs relations contractuelles avec l'éditeur.

Des mesures allant jusqu'à la fermeture des numéros surtaxés pourront être prise par les opérateurs. Les cas les plus graves seront transmis aux services de police compétents.

Ce nouveau dispositif complète ce qui a déjà été mis en place au travers des fonctions "Stop et Contact", résultat d'une coordination entre les pouvoirs publics, les opérateurs de télécoms et les éditeurs de services.


Vous pensez être victime de spam ou d'arnaque par SMS (pour plus d'information, voir la section « Qu'est ce que le spam par SMS ?») D'une manière générale, ces messages vous incitent à composer un numéro de téléphone fortement surtaxé (numéro à 10 chiffres commençant par 08), ou à envoyer un SMS vers un numéro court à 5 chiffres également surtaxé.

Nous vous recommandons de ne pas composer le numéro de téléphone surtaxé ou de ne pas envoyer de SMS au numéro court surtaxé. Ces services, généralement coûteux, vous seraient facturés.

.../...