Document sans titre

Le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 13 février 2008 a décidé de rendre obligatoire la présence dans tous les véhicules d'un gilet de sécurité et d'un triangle de pré-signalisation à compter du 1er juillet 2008, à l'instar de nombreux autres pays européens ayant déjà adopté cette mesure.

Pourquoi ?

  • Il s'agit de renforcer la sécurité des usagers en situation d'arrêt d'urgence : le conducteur doit être mieux perçu par les autres usagers lorsqu'il sort de son véhicule et ce véhicule en difficulté doit être mieux signalé.

Mode d'emploi du gilet de sécurité :

  • Le gilet de sécurité, conforme à la réglementation en vigueur, devra être porté par le conducteur avant de sortir du véhicule, lequel est immobilisé sur la chaussée ou ses abords à la suite d'un arrêt d'urgence.
  • Ce gilet doit être conforme à la directive 89/686/CEE du Conseil du 21 décembre 1989 concernant le rapprochement des législations des Etats membres relatives aux EPI (équipements de protection individuelle). Cette conformité est attestée par le marquage C E apposé sur le gilet et par la présence d'une notice d'instruction.

Mode d'emploi du triangle :

  • Le triangle de pré-signalisation devra se trouver à bord du véhicule. Le conducteur devra le placer sur la chaussée, dès qu'il sort du véhicule, à une distance de 30 mètres au moins de celui-ci ou de l'obstacle à signaler.
  • Ce triangle doit être homologué conformément au règlement de Genève n° 27 en vigueur. Sa conformité est attestée par le marquage suivant apposé sur le triangle
  • L'allumage des feux de détresse demeure obligatoire, lorsque le véhicule en est équipé

A PARTIR DU 1er juillet 2008 sont obligatoires à bord de tous les véhicules carrossés à moteur quels que soient la catégorie ou l’usage (VL – PL – VUL …)

SANCTION : le non-respect de ces deux obligations est passible d'une contravention de quatrième classe ( 90 € d'amende )


Gilets de sécurité

COMBIEN EN FAUT-IL?

  • En France, au moins 1. Mais attention les règles peuvent être différentes à l’étranger ( pensez aux déplacements transfrontaliers )

QUEL MODELE ?

  • Sa conformité est attestée par le marquage CE. Il y a des gilets à 2 ou à 3 bandes autoréfléchissantes

NOTRE CONSEIL

  • Ayez au moins 2 gilets à l’intérieur de l’habitacle pour équiper le conducteur et un passager en assistance.
  • En cas de panne ou d’accident, ou d’arrêt sur la chaussée de nuit comme de jour
    • Allumer les feux de détresse
    • revêtir rapidement les gilets avant de sortir du véhicule. Sortez de préférence du coté passager.
    • Evacuer le véhicule et mettre tous les occupants à l’abri (ne pas rester sur la chaussée ou la BAU !)

Triangle de pré-signalisation

COMBIEN EN FAUT-IL?

  • En France 1, mais en Espagne 2 ! ( pensez aux déplacements transfrontaliers)

QUEL MODELE ?

  • Il doit répondre à la norme E27R.

NOTRE CONSEIL

Avoir 1 triangle accessible dans le coffre (sur les bagages lorsque le coffre est plein). Il sert à signaler le véhicule, en plus des feux de détresse, notamment lorsque votre véhicule est accidenté ou en panne sur la chaussée après un virage ou dans un endroit de faible visibilité.
Le placer :

  • en ville à au moins 30 mètres de votre véhicule
  • hors agglomération entre 50 et 100 mètres. Si le véhicule est en sortie de virage, placer le triangle avant le virage, pour que les autres véhicules soient prévenus ; en cas d’accident à 2 véhicules ou plus, utiliser un triangle sur chaque voie de circulation.

Sur autoroute, les opérateurs recommandent d’aller arrêter votre véhicule sur un refuge ou élargissement de la BAU: il y en a souvent, au moins tous les 2 km. En cas de crevaison ou d’ennui moteur on a souvent la possibilité de rouler encore sur quelques centaines de mètres. Ne risquez pas votre vie pour sauver une jante! Ensuite : gilets et hop…derrière la glissière de sécurité. On ne répare jamais son véhicule sur la BAU !


ET LES TRANSPORTS ROUTIERS DE VOYAGEURS ?

Pour les transports interurbains, de nombreux opérateurs recommandent d’avoir à bord un nombre suffisant de gilets de sécurité de façon à faire évacuer le car avec le maximum de visibilité et amener les passagers à l’abri. En ville on peut généralement faire descendre les passagers directement sur le trottoir. Cependant notre recommandation est d’avoir au moins 2 gilets (1 tête de file + 1 serre-file) pour les cas ou l’accès au trottoir est difficile ou impossible (4 voies, autoponts…)

ET LES DEUX- ROUES MOTORISES?

Pas d’obligation de gilet et/ou triangle de pré-signalisation…sauf pour les véhicules carrossés (habilitation UTAC). Notre recommandation : avoir un gilet avec soi en cas d’immobilisation de votre véhicule.

ET NOS AMIS CYCLISTES ?

Obligation pour tout cycliste circulant hors agglomération, de nuit ou de jour si visibilité mauvaise , de porter un gilet rétro-réfléchissant à partir du 1er septembre 2008. L’obligation s’applique aussi au passager éventuel.

Source :